[caption id="attachment_4734" align="alignnone" width="424"]swiss made swiss made[/caption] Qu’est-ce que les espagnols pensons sur l’industrie horlogère suisse?  Une chose est la montre suisse et une autre chose est son industrie horlogère.  Il n’y a aucun doute que la qualité, la précision, la fiabilité sont quelques valeurs des toutes les deux, mais il y a quelques choses que nous devrions préciser. En Espagne, tous les acheteurs potentiels de montres suisses pensent qu’ils sont fabriqués dans des grandes usines, très modernes et avec une machinerie très avancée. C’est vrai pour quelques unes d’elles, mais seulement pour celles les plus connues. La plupart de l’industrie horlogère suisse est établie autour des montagnes suisses, dans ce qu’on apelle les ateliers. Les ateliers sont des petites maisons qui ont de la machinerie de CNC, les plus complexes du marché. Ce type d´atelier est très commun en Espagne et en Chine, où la normative n’est pas respectée dans la plupart d’eux. Ça fait bizarre de vérifier qu’ils travaillent pour les grands marques de l’industrie horlogère suisse. L’industrie horlogère suisse est basée sur nombreux cas en le concept de manufacture. En Espagne, nous pensons que quand une société suisse parle de manufacture est parce que toutes les parties de la montre sont faites dans une usine très moderne tandis que la réalité est une autre. L’industrie horlogère suisse est pleine de sous-traitances comme en Espagne ou la Chine. Lorsque nous vérifions cette façon de travailler c’est vrai que nous nous sentons un peu découragés. La désillusion augmente quand nous savons qu’il y a beaucoup de sociétés qui fabriquent des partis de la montre en Chine. C’est suject tabou, même au sein des différentes sociétés horlogères suisses. Parler de la Chine est comme mentionner le diable, mais tout le monde en Suisse sait qu’ils fabriquent en Extrême Orient. Ce qui est vrai est que la normative permet aux sociétés suisses de fabriquer en Chine et de maintenir la dénomination « swiss made ». Donc, les Suisses ne mentent pas quand ils disent que les montres sont fabriquées en Suisse, mais la moitié des pièces sont fabriquées en Chine. Le problème est qu’ils ne parlent pas clairement. Dans une société globalisée il ne devrait pas y avoir problème pour parler sur le lieu où les choses sont fabriquées. Le plus important est de faire le dessin et le développement d’un produit chez la société parce que c’est la valeur ajouté. Aussi, c’est vrai qu’il y a beaucoup des sociétés suisses qui commencent à parler clairement. Ils ne cachent pas la provenance des composants de la montre qu’ils fabriquent. C’est une bonne stratégie parce que de cette façon le client ne se sent pas trompé. En plus, le client  considérera un élément positif le fait que la montre soit dessinée et développeé en Suisse. Donc, nous espérons que l’industrie horlogère suisse soit plus transparente parce q’elle est bien consolidé sur le marché. Il n’a pas besoin de ne pas être clair. En revanche, ils ont beaucoup á perdre s’ils ne sont pas transparents car tout le monde peut accéder à toute l’information donc il a besoin d’obtenir.]]>